onglet titre

Présentation de l’association

« Les Amis de l’ĖNIJE, France/TOGO »

Colette Dubois présidente de l'association les Amis de l'ENIJE

présidente

Historique

L'association « Les Amis de l’ĖNIJE, France/Togo » a vu le jour à Brive en 1998 sous l'impulsion d’un groupe d’amies, professeurs formateurs retraitées de l’Éducation Nationale. Il s'agissait dans un premier temps d'aider l’une d'entre elles, partie au Togo avec mission de rénover l’École Normale pour Instituteurs de Jardins d’Enfants de Kpalimé*, et de faire en sorte que l’État nomme une directrice togolaise et continue à former les enseignants.

Parallèlement, cette amie a soutenu la création à Kpalimé, en liaison avec les services sociaux de la ville, d’une association, le « Comité d’Aide aux Enfants Démunis » qui paie, grâce aux parrains que nous recrutons en France,  la scolarisation d’enfants abandonnés ou orphelins ». Nous travaillons aussi avec deux associations similaires, le « Comité d’Aide aux Enfants Démunis – BE » , créée à Lomé, qui donne une aide ponctuelle à des adolescents ou de jeunes adultes pour qu’ils puissent terminer des études ou un apprentissage, et le « Comité d’ Aide aux Enfants Démunis du Yoto », récemment créé, qui aide les enfants d’une région rurale du Togo..

En Afrique, les priorités de l’U.N.E.S.C.O. en matière de formation sont l’éducation préscolaire et la scolarisation des filles. Nous avons fait nôtres ces priorités. Et aussi bien avec le C.A.E.D. qu’avec le C.A.E.D.-BE et le CAED-Yoto, nous sommes particulièrement attentifs aux jeunes enfants et aux filles.

* l'appellation "jardin d'enfants", héritée de la colonisation allemande du Togo, avant 1919, signifie "école maternelle".